Betterave

 

Généralités

 

Betterave : bien la cultiver

La betterave est un excellent légume, riche en minéraux et en vitamines, et de culture facile.

L’entretien, du semis à la récolte, ne devrait donc pas poser de problème pour une dégustation, aussi bien crue que cuite.

En résumé, ce qu’il faut savoir :

Nom : Beta vulgaris
Famille : Amaranthacées
Type : Légume, bisannuel
Hauteur
: 40 à 60 cm
Exposition : Ensoleillée
Sol : Léger, humifère, ph neutre
Récolte
: Dès que la racine atteint 10 cm

Semis, plantation de la betterave :

Semé directement en place ou plantée à partir de jeunes plants achetés dans le commerce, la betterave est de culture facile.

Semis de betterave :

On peut semer sur couche ou en pépinière en mars-avril avant un repiquage en place début mai. On peut semer sur place début mai pour une production hivernale. Dans ce cas, semer 4 à 5 graines tous les 20 cm et éclaircir ensuite pour ne conserver que les plus vigoureux.

La betterave appréciant les sols plutôt riches, il est opportun d’amender la terre avant avec un fertilisant du type fumier et algues à mélanger avec la terre.

Cette étape est la garantie d’avoir de belles et délicieuses betteraves lors de la récolte.

Si vous souhaitez semer la betterave, préférez le semis en avril, mai ou juin directement en place au potager.

La levée de la betterave est rapide puisqu’elle intervient seulement 10-12 jours après le semis des graines.

> Assurez-vous qu’il n’y aura plus de gel ou protégez-les, le cas échéant, par un tunnel en plastique.

> Creuser un sillon de 2 cm de profondeur.

> Si vous avez plusieurs sillons, espacez-les de 40 cm environ.

> Semer 2-3 graines tous les 25 cm environ.

> Arroser régulièrement en pluie fine.

> Eclaircir dès l’apparition des premières feuilles pour ne garder que le jeune plant le plus vigoureux.

Plantation de la betterave :

Achetée en godet ou si vous avez préféré faire un semis en godet afin de le protéger du froid, la betterave rouge se plante tout au long de printemps.

> Espacez chaque plant de 25 cm.

> Si vous avez plusieurs lignes, espacez-les de 40 cm environ.

> Arroser régulièrement en évitant de mouiller le feuillage.

Culture et entretien de la betterave :

Une fois le semis effectué ou la plantation réalisée, la culture et l’entretien de la betterave est relativement facile.

  • La betterave craint la sécheresse et les fortes chaleurs l’été.
  • Un manque d’eau conduit au durcissement des racines qui deviennent aussi fibreuse.
  • Pensez à arroser dès que la terre devient sèche de mai à septembre.
  • Un paillage au pied des betteraves permet de maintenir l’humidité plus longtemps.

Récolte de la betterave :

La période de récolte des betteraves s’étale de fin mai à août selon la période de plantation ou de semis.

Dès que la racine de betterave atteint 10 cm, vous pouvez l’arracher et la manger, aussi bien crue que cuite.

  • La récolte a lieu au fur et mesure des besoins car elle se conservent mieux en terre avec ses feuilles qu’au réfrigérateur.
  • Soulever la betterave délicatement avec une fourche ou une bêche sans l’abîmer.
  • Penser à récolter toutes vos betterave avant les premières gelées.

On récolte avant les gelées ou en fonction des besoins. La crapaudine ayant une racine profonde, elle peut rester en terre en hiver dans les régions à climat doux. Coupez les racines et les feuilles et les laisser sécher sur le sol.

Conservation de la betterave :

La betterave se consomme pendant des mois si c’est fait dans de bonnes conditions.

  • Une fois sortie de terre, couper les radicelles de la betterave.
  • Supprimer le feuillage en coupant à 1 cm de la betterave.
  • Brosser grossièrement les betterave de manière à enlever le plus gros.
  • Faites les bien sécher avant de les entreposer dans du sable, dans une pièce fraîche mais bien aérée.

A savoir sur la betterave :

La betterave rouge se consomme alors que les variétés que l’on appelle bette ou poirée ne sont cultivées que pour leurs feuilles.

La Betterave, de son nom Beta vulgaris subsp. vulgaris, est une sous-espèce de la famille des amaranthacées que l’on cultive principalement pour ses racines.

On utilise également la betterave pour la production du sucre mais on cultive ainsi pour cela la betterave sucrière, particulièrement riche en saccharose.

La betterave fait partie de la même famille que la blette ou les épinards.

Elle est riche en sucre et particulièrement appréciée en salade. Vous ferez également le plein de vitamines, de fibres et de minéraux !

La betterave est également riche en vitamine C et les feuilles contiennent une grande proportion de vitamine A. Notons enfin  que la betterave est riche en fibre, en protéïnes et en bétaïne.

Conseil malin à propos de la betterave :

La conservation des betteraves dans le sable vous permet de les conserver tout l’hiver.

Source

 

Selon les variétés

 

 

Betterave Ronde de Chioggia

  • Exposition : Ensoleillée
  • Facteurs lunaires : Privilégier les semis en lune décroissante
  • Durée germinative moyenne : 8 à 10 ans
  • Famille : chénopodiacées
  • Cycle : plante bisannuelle
  • Climat : Indifférent

Racine ronde d'un joli rouge cerise, à la chair blanche marquée de cercle rouge à l'image d'une cible. Assez grosse et précoce.

On aime : sa couleur originale doublée d'un goût très agréable.

Source

Une belle variété italienne appelée aussi Basano. Convient surtout à la culture de primeur. Une betterave rouge clair, lisse et ronde dont la chair (à anneaux blancs et roses) a un délicieux goût sucré et doux. Bon produit à consommer cru ou cuit à point. Semer à un endroit ensoleillé dans un sol bien fumé. Quand les jeunes plants atteignent 3 cm de haut, les éclaircir à environ 10 cm. La variété Chioggia se conserve assez bien.

 Betterave Solist

 

  • Exposition : Ensoleillée
  • Facteurs lunaires : Privilégier les semis en lune décroissante
  • Durée germinative moyenne : 8 à 10 ans
  • Famille : chénopodiacées
  • Cycle : plante bisannuelle
  • Climat : Indifférent

Betterave rouge monogerme, ce qui signifie que chaque graine ne produit qu'un plant, limitant de fait la tâche de l'éclaircissage.

Bonne qualité gustative.

Semis : avril à juin.

Récolte : juillet à novembre, voire jusqu'en mars en climat doux, si vous les laissez en terre.

 

Source