Choux-brocolis

 

Généralités

 

Brocoli : tout savoir sur sa culture

Conseils pratiques : Vous pourrez planter des choux en toute saison, en fonction des variétés. On les sème en pépinière, très clair. On pratique en général un repiquage, en godet ou en pépinière quand les plants ont deux ou trois feuilles. L'installation en pleine terre se fera tous les 60 cm, quand les plants sont assez costauds. Pour les variétés de printemps, semer entre mi-août et fin septembre, repiquage puis mise en place à l'automne pour une récolte d'avril à juin. Pour les variétés d'été et d'automne, semis entre février-mars (sous chassis) et juin, repiquage puis installation entre mai et août pour une récolte 4 à 6 mois après. Pour les variétés d'hiver, semer de mars à avril et installation en juin-juillet. Récolte de novembre à mars.

Entretien du sol : Binages réguliers, apport de compost bien décomposé conseillé.

Arrosage : Arrosages en cas de sécheresse, paillage possible.

Récolte : Toute l'année, en fonction des besoins et des variétés plantées.

Conservation : A consommer de suite si possible, bien qu'il se conserve quelques jours dans un local frais et aéré. En cas de grands froids, vous pouvez les pailler.

Le chou brocoli, reconnaissable à son inflorescence verte, est un légume savoureux et facile de culture.

La culture, le semis, plantation et la récolte, voici comment avoir de magnifiques choux brocolis.

En résumé, ce qu’il faut savoir :

Nom : Brassica cauliflora
Famille : Brassicacées
Type : Légume, bisannuel

Exposition : Ensoleillée
Sol : Frais, profond et humide et riche

Récolte : Toute l’année selon variétés

Semis, plantation du brocoli :

Conseils pratiques : Semez en pépinière ou sous châssis et recouvrez de peu de terre. Plombez légèrement et arrosez régulièrement. Vous repiquerez en place quand les plants auront environ 4 feuilles. Vous pouvez aussi semer directement en place et éclaircir par la suite.

La meilleure façon de cultiver le chou brocoli reste le semis, dans un terre préalablement enrichie avec du compost, du fumier ou un amendement du type fumier et algues. Cette fertilisation doit avoir lieu plusieurs semaines avant le semis.

Semis de brocolis :

Avant de semer, il faut retourner la terre en profondeur pour bien l’ameublir.

  • Les premiers choux brocolis, dit précoces, peuvent être semés dès le mois de mars, sous abri, pour une récolte de août à septembre.
  • Pour un semis directement en terre on attendra la fin de tout risque de gelées, en mai ou juin.
  • Semer à la volée puis enterrer légèrement les graines.
  • Tasser légèrement puis arroser en pluie fine.
  • Eclaircir à 10 cm lorsque les brocolis ont formés quelques feuilles

Plantation du brocoli acheté en godet :

Si vous n’avez pas le temps de semer vos brocolis, optez pour l’achat de jeunes plants déjà formés.

Si vous avez semé sous abri, il faut repiquer les brocolis en pleine terre.

Les premiers plants de brocolis apparaissent à l’achat à la fin du printemps mais c’est à partir de mi-mai qu’on pourra les mettre en terre en extérieur.

  • La période idéale de plantation est le début de l’été.
  • Respectez une distance de 60 cm environ en tous sens entre chaque plant.

Après le semis, entretien du brocoli :

Entretien du sol : Binages et sarclages sont vivement conseillés.

Arrosage : Régulier. Un paillage en été sera utile.

Dès que les plants ont au minimum 3 à 4 feuilles, repiquez directement en place tout en protégeant votre culture si cette opération doit s’effectuer avant le mois de mai.

  • Le repiquage du brocoli se fait tous les 40 cm.
    Cet espacement est nécessaire pour laisser aux plants la place de se développer.
  • Repiquez dans un terre bien labourée.
  • Arrosez régulièrement vos brocolis mais modérément en pluie fine de manière à maintenir une bonne humidité.

Arrosage des brocolis :

Pour bien se développer, les brocolis ont besoin d’un arrosage régulier afin de maintenir le sol humide.

  • Arroser sans trop mouiller le feuillage afin d’éviter les champignons
  • Pailler le pied de vos choux brocolis afin de maintenir l’humidité dans le sol
  • Biner régulièrement pour faciliter le passage de l’eau dans le sol et éviter les mauvaises herbes

Brocoli en hiver :

Le chou brocoli craint le froid et le gel et devra être protégé durant l’hiver.

Si votre climat est doux l’hiver vous pourrez les laisser en terre, avec une légère protection comme un petit tunnel en plastique.

Si en revanche vous êtes sujets à de fortes gelées en hiver, il faut déplanter le brocoli avec sa motte et le replanter sous abri.

A la fin de l’hiver, vous pourrez les remettre en terre

Ennemis et maladies qui touchent le brocoli :

Le principal ennemi du brocoli reste le mildiou.L’humidité est la principal cause de développement du mildiou.

  • Évitez d’arroser le feuillage de vos choux brocolis
  • Ne serrez pas trop les plants pour aérer au maximum le feuillage
  • Retrouver nos conseils pour lutter contre le mildiou

Notons également que le chou brocoli peut être la cible de pucerons et, naturellement de chenilles.

Pour ces 2 parasites, évitez à tout prix les traitements chimiques qui risquent de contaminer vos légumes et la terre dans laquelle ils poussent.

Récolte du chou brocoli :

 Récolter le brocoli :

On récolte lorsque les boutons floraux sont suffisamment développés mais avant qu’ils ne commencent à s’ouvrir. Il y a plusieurs récoltes car de nouveaux bourgeons (appelés « jets ») vont se développer.

On récolte le brocoli lorsque la tête principale est bien formée et compacte.

> Il faut récolter les brocolis avant que les fleurs ne s’ouvrent (la surface tire alors vers le jaune)

Coupez à environ 5 cm en dessous de la tête afin de permettre à vos brocolis de continuer de pousser.
> Laisser vos brocolis en place car ils vont continuer à donner des petites fleurs.

> On peut arracher les plants au printemps suivant.

Conseil malin à propos des choux brocolis :

Le brocoli a de nombreuses vertus dont celle d’être riche en vitamine C mais pour en profiter pleinement, mieux vaut le consommer cru ou pas trop cuit.

source

Chou pommé frisé, le chou de Milan

Le chou pommé est délicieux légume également très facile à cultiver.

L’entretien, du semis et plantation à la récolte, vous aidera à avoir de magnifiques choux.

En résumé, ce qu’il faut savoir :

Nom : Brassica sabellica
Famille : Brassicacées
Type : Légume, bisannuel

Exposition : Ensoleillée
Sol : Frais, profond et humide et riche
Récolte
: Juillet à février selon variétés

Semis, plantation du chou :

Le chou pommé, frisé ou chou de Milan :

Le semis du chou pommé s’effectue à la fin de l’hiver ou au début du printemps en pépinière.

Le chou frisé est un peu moins résistant au froid que son frère le chou lisse et un cycle de végétation un peu plus long en général.

  • Semez dès le mois de février/mars en pépinière et à la volée.
  • Vous pourrez également semer en pleine terre à partir du mois de mars/avril sous châssis ou tunnel.
  • Lorsque vous voyez apparaître les premières feuilles, vous pourrez repiquer en pleine terre au à partir de mars-avril jusqu’au mois d’août.

Après le semis, entretien du chou pommé frisé :

Dès que les plants ont au minimum 3 à 4 feuilles, repiquez directement en place tout en protégeant votre culture si cette opération doit s’effectuer avant le mois de mai.

  • Le repiquage se fait tous les 50 cm.
    Cet espacement est nécessaire pour laisser aux plants la place de se développer.
  • Repiquez dans un terre bien labourée.
  • Arrosez régulièrement mais modérément en pluie fine de manière à maintenir une bonne humidité.

Récolte du chou frisé ou chou de Milan :

Récolte du chou pommé frisé :

Le chou pommé frisé prend plusieurs mois mais la durée dépend énormément des variétés.

Ainsi, certaines variétés pourront être récoltées 2 mois après plantation alors que d’autres mettront près de 7 mois.

  • Attendez que le cœur ait atteint la taille d’une belle pomme avant de récolter vos choux pommés
  • Pour une récolte l’hiver, les choux doivent impérativement être pommés avant les premières gelées

Ennemis et maladies qui touche le chou de Milan :

Le principal ennemi du chou en général reste le mildiou.L’humidité est la principal cause de développement du mildiou.

  • Évitez d’arroser le feuillage
  • Ne serrez pas trop les plants pour aérer au maximum le feuillage

Conseil malin à propos des choux pommés :

Apportez des éléments nutritifs à vos choux (fertilisant, compost de fumier et algues) afin de stimuler la croissance et surtout d’améliorer votre récolte !

Source

 

Chou-fleur : tout sur sa culture

Le chou-fleur est un légume pauvre en calorie et riche en fibre, en calcium et en magnésium.

L’entretien, du semis et plantation à la récolte, vous aidera à avoir de magnifiques choux-fleurs.

En résumé, ce qu’il faut savoir :

Nom : Brassica botrytis
Famille : Brassicacées
Type : Légume, bisannuel

Exposition : Ensoleillée
Sol : Frais, profond et humide et riche
Récolte
: Juin à novembre

Semis, plantation du chou :

Le chou-fleur existe sous différente forme et exige des conditions et périodes de culture différentes.

Semis du chou-fleur :

La culture du chou-fleur est beaucoup plus lente puisqu’elle près de 7 mois entre le semis et la récolte.

  • Semez au mois de mars/avril sous abri pour une récolte à l’automne
  • On peut aussi commencer à semer dès février, au chaud.
  • Semez en mai à juillet directement en terre pour une récolte en hiver si les choux sont protégés à partir de novembre

Plantation de chou-fleur acheté en godet :

La période de plantation idéale se situe juste après les dernières gelées, vers la mi-mai, jusqu’au mois de septembre pour une récolte en novembre.

  • Planter les choux-fleurs dans une bonne terre de jardin, idéalement enrichie en fumure azotée
  • Espacez chaque plant de 60 à 80 cm en tous sens

Après le semis, entretien du chou-fleur :

Dès que les plants ont au minimum 3 à 4 feuilles, repiquez directement en place tout en protégeant votre culture si cette opération doit s’effectuer avant le mois de mai.

  • Le repiquage se fait tous les 40 cm.
    Cet espacement est nécessaire pour laisser aux plants la place de se développer.
  • Repiquez dans un terre bien labourée.

Arrosage du chou-fleur :

Le chou-fleur est gourmand en eau et doit être arrosé, surtout en cas de sécheresse.

  • Arrosez régulièrement mais modérément de manière à maintenir une bonne humidité.
  • Évitez d’arroser le feuillage pour éviter les champignon
  • Un bon paillage permet de maintenir l’humidité dans le sol
  • Un bon binage permet de limiter le nombre d’arrosage…

Ennemis et maladies qui touchent le chou-fleur :

L’un des principaux ennemis du chou-fleur reste le mildiou.L’humidité est la principal cause de développement du mildiou.

  • Évitez d’arroser le feuillage de vos choux-fleurs
  • Ne serrez pas trop les plants pour aérer au maximum le feuillage

Notons également que le chou-fleur peut être la cible de pucerons et, naturellement de chenilles.

Pour ces 2 parasites, évitez à tout prix les traitements chimiques qui risquent de contaminer vos légumes et la terre dans laquelle ils poussent.

Récolte du chou-fleur :

Quand et comment récolter le chou-fleur, quelle est la meilleure période :

La récolte du chou-fleur a lieu pratiquement tout au long de l’année en fonction des périodes de semis.

La récolte a lieu environ 3 mois après la plantation mais cela peut varier en fonction des conditions climatiques.

Attendez que la tête soit bien ferme et arrachez ou coupez à raz du sol car il n’y aura pas d’autre récolte sur ce plant

Protégez vos choux-fleur à partir de novembre pour une récolte en hiver

Conseil malin à propos des choux-fleur :

Apportez des éléments nutritifs à vos choux (fertilisant, compost de fumier et algues) afin de stimuler la croissance et surtout d’améliorer votre récolte !

Source

 

Chou de Bruxelles : tout sur sa culture

Le chou de Bruxelles est un légume riche en minéraux et excellent pour le transit lorsqu’il cuit.

L'entretien, du semis et plantation à la récolte, vous aidera à avoir de magnifiques choux de Bruxelles.

En résumé, ce qu’il faut savoir :

Nom : Brassica gemmifera
Famille : Brassicacées
Type : Légume, bisannuel

Exposition : Ensoleillée
Sol : Frais, profond et humide et riche

Semis :
Mars à juin
Récolte
: Septembre à mars
Production : 40 choux/pieds environ

Semis, plantation du chou de Bruxelles :

Semis du chou de Bruxelles :

Le semis de chou de Bruxelles se réalise en général à la fin de l’hiver ou au printemps sous abri pour pouvoir êtres plantés de mars à août.

Semer dès le mois de mars-avril pour une récolte à l’automne et en avril-mai pour une récolte d’hiver et de printemps.

  • Le semis peut démarrer en pépinière dès le mois de mars pour être repiqué en pleine terre à partir du mois de mai.
  • La plantation a lieu en général au mois de mai-juin mais peut s’étaler de mars à août.
  • Évitez les fumures trop riches en azote

Après la levée :

La levée a lieu environ 8 à 10 jours après le semis.

  • Après la levée, lorsque les plants comptent 2 ou 3 feuilles, éclaircir à 8-10 cm
  • Mettre en place à 50 cm intervalle lorsque les plantes comptent 6 à 8 feuilles

Entretien du chou de Bruxelles :

Dès que les plants ont au minimum 3 à 4 feuilles, repiquez directement en place tout en protégeant votre culture si cette opération doit s’effectuer avant le mois de mai.

  • Le repiquage se fait tous les 50 cm en tous sens.
    Cet espacement est nécessaire pour laisser aux plants la place de se développer.
  • Repiquez dans un terre bien labourée.
  • Arrosez régulièrement mais modérément en pluie fine de manière à maintenir une bonne humidité.

Arrosage des choux de Bruxelles :

Les choux de Bruxelles aiment les sols plutôt frais et devront donc être arrosés régulièrement en cas de sécheresse

  • Un bon paillage permet de garder l’humidité et la fraicheur dans le sol
  • Évitez d’arroser le feuillage pour éviter les champignons

Récolte du chou de Bruxelles :

Récolte du chou de Bruxelles :

Les choux de Bruxelles se récolte au fur et à mesure de la montée de la tige principale. On commence par les pommes de la base puis on remonte au fur et à mesure.

  • Il suffit de casser les choux qui poussent latéralement au fur et à mesure de vos besoins.
  • Attendez que les pommes aient atteint au moins 2 ou 3 cm de diamètre
  • Commencer de préférence par les pommes en bas de tige
  • Récolter les pommes avant les premières vraies gelées

Ennemis et maladies qui touchent le chou de Bruxelles :

Le principal ennemi du chou de Bruxelles en général reste le mildiou.L’humidité est la principal cause de développement du mildiou.

  • Évitez d’arroser le feuillage de vos choux de Bruxelles
  • Ne serrez pas trop les plants pour aérer au maximum le feuillage

Notons également que le choux pommé peut être la cible de pucerons et, naturellement de chenilles.

Pour ces 2 parasites, évitez à tout prix les traitements chimiques qui risquent de contaminer vos légumes et la terre dans laquelle ils poussent.

A savoir sur le chou de Bruxelles :

Le chou de Bruxelles est un légume principalement constitué d’eau (90%) et donc peu calorique mais aussi riche en vitamine C et en fibres.

Il contient également de nombreux minéraux  comme du potassium, du calcium et du magnésium.

Enfin, grâce à son apport en lutéine et en zéaxanthine, 2 antioxydants, il agit sur le vieillissement.

Le chou de Bruxelles est donc un excellent légume qui permettrait de lutter contre les cancers et la vieillesse.

Conseil malin à propos des choux de Bruxelles :

Apportez des éléments nutritifs à vos choux de Bruxelles (fertilisant, compost de fumier et algues) afin de stimuler la croissance et surtout d’améliorer votre récolte !

Source

 

Selon les variétés

 

Brocolis Calabrais à jets verts


 

Excellent légume, très riche en vitamine, il produit de nombreux jets que l'on consomme au fur et à mesure des besoins. Cela permet une récolte échelonnée de la fin d'été jusqu'à l'automne.

Exposition : Ensoleillée

  • Facteurs lunaires : Privilégier les semis en lune décroissante
  • Durée germinative moyenne : 5 à 6 ans
  • Famille : brassicacées (crucifères)
  • Cycle : plante annuelle
  • Climat : Tempéré

 

Chou Romanesco

 
 
Cette variété unique et magnifique se présente comme un chou-fleur compact et tout en spirales. La couleur est d’un beau vert pomme. La saveur est excellente. Cette variété est réputée être très digeste car exempte de substances soufrées. Croissance: 70 jours.
Cette variété ancienne est originaire d’Italie.
 

 

Chou de Bruxelles Sanda

  • Exposition : Ensoleillée
  • Facteurs lunaires : Privilégier les semis en lune décroissante
  • Durée germinative moyenne : 4 à 5 ans
  • Famille : brassicacées (crucifères)
  • Cycle : plante bisannuelle
  • Climat : Tempéré et frais

Variété rustique et tardive, très résistante au froid, plutôt adaptée aux récoltes d'hiver. Bonne production de pommes lisses et rondes, bien serrées.

Source

 

Chou-fleur Vert de Macerata

  • Exposition : Ensoleillée
  • Facteurs lunaires : Privilégier les semis en lune décroissante
  • Durée germinative moyenne : 5 à 6 ans
  • Famille : brassicacées (crucifères)
  • Cycle : plante annuelle
  • Climat : Tempéré

De couleur vert clair, cette variété produit de belles pommes aux grains fins.

Source