Généralités

 

Culture du melon : ce qu’il faut savoir

 

Conseils pratiques : Préparez un mélange terreau et de bonne terre. En mars-avril, semez 3 graines par pot, à l'abri (minimum 20°C) et maintenez humide. Ne conservez ensuite que le plus beau plant. Lorsque le plant à 3 à 4 feuilles, pincez au dessus de la deuxième vraie feuille. Vous pourrez mettre en place au jardin quelques jours après cette première taille, vers la mi-mai. Vous les installerez dans dans sol bien ameubli, amélioré par du bon compost ou du vieux fumier. Distancez vos plants d'environ 1 mètre. Paillez le sol d'un plastique noir et couvrez d'un tunnel jusqu'au 15 juin, sauf en cas de températures véritablement clémentes.

Le melon est un fruit savoureux et délicieusement parfumé.

Sa culture, du semis ou de la plantation à la récolte mérite quelques conseils.

En résumé, ce qu’il faut savoir :

Nom : Cucumis melo
Famille : Cucurbitacées
Type : Légume
Hauteur
: 20 à 40 cm
Exposition : Ensoleillée
Sol : Riche et bien drainé
Récolte
: Juillet à octobre

Semis, plantation du melon :

Le melon se sème de mars à juin, sous tunnel au départ ou en intérieur, pour une récolte de mi-juillet à mi-octobre.

Si vous choisissez de semer vos melons en pot à partir de février, vous pourrez mettre en place dès la mi-mai dans le sud et en juin dans le nord.

Le semis en pleine terre est possible dans le sud dans un mélange de terreau et de fumier.

  • Choisissez un endroit chaud et ensoleillé.
  • Privilégiez un sol riche et profond, enrichissez si besoin en compost.
  • Respectez un espacement de 80 cm à 1 m entre chaque plant.

Taille du melon :

Dès que la plante a formé 3 à 5 feuilles, il faut couper la tête en pinçant la tige principale pour favoriser l’apparition de nouvelles ramifications.

Ensuite, dès que les nouvelles tiges se seront formées, effectuez la même opération au dessus de la 3ème feuille.

Lorsque le melon est à son tour formé, coupez au dessus de la feuille située après le fruit.

Entretien du melon :

Entretien du sol : Le paillage avec un plastique noir permettra de conserver le sol chaud et humide et vous évitera le nettoyage des mauvaises herbes. Il limitera ainsi véritablement l'entretien du sol.

Taille éventuelle : Après la première taille au dessus de la deuxième feuille, vous verrez le développement de deux tiges aux aisselles des feuilles. Il faudra tailler ces tiges, au dessus de la 3ème feuille. Ainsi, 3 nouvelles branches pousseront, elles aussi devront être pincées au niveau de la 3ème feuille. Ce sont ces dernières pousses qui seront fructifères. Afin de favoriser le grossissement des fruits, on garde communément 3 à 6 fruits par plant et on supprime toutes les nouvelles pousses 2 feuilles au dessus des fruits.

Arrosage : Arrosez si nécessaire. Conservez la terre humide, le melon ne doit pas manquer d’eau. Un paillage est donc essentiel.

Pour améliorer le développement de vos melons, apportez un engrais riche en potasse.
Une exposition bien ensoleillée favorisera la fructification.

L’arrosage doit être régulier mais limité, afin de maintenir le sol frais mais surtout pas inondé.

Il ne faut pas mouiller le feuillage afin d’éviter la propagation des maladies et notamment des champignons..

Récolte du melon :

La maturité du melon le jour de la récolte est très importante. La récolte a lieu environ 2 mois après le repiquage, cueillez les fruits bien formés et colorés.

Il est préférable de récolter le melon après une bonne période d’ensoleillement car c’est à ce moment qu’il donnera le meilleur de lui. Après une période de pluie, vous risqueriez d’avoir des melons fades en goût et moins sucrés.

Enfin, préférez une récolte le soir plutôt que le matin, après une belle journée ensoleillée, c’est la garantie d’avoir des melons plus sucrés.

Maladies fréquente chez le melon :

Le melon est très gourmand en eau et doit absolument être arrosé à la base pour éviter de mouiller le feuillage.

En effet, en mouillant les feuilles vous favorisez les maladies comme le mildiou ou l’oïdium du melon.

Vous pourrez également mettre un paillage pour éviter le contact des melons et des feuilles avec la terre car c’est aussi un facteur favorisant les maladies.

  • L’oidium : Les feuilles de melons se couvrent d’un duvet de moisissure blanche
  • Le mildiou : Des tâches brunes apparaissent sur les feuilles du melon

A savoir à propos du melon :

Plante herbacée annuelle, le melon est originaire d’Afrique.  On trouve des traces de culture du melon en Egypte dès 5 siècles avant JC. Il fera ensuite route vers la Grèce et l’Italie.

Mais il faudra plusieurs siècles et une guerre d’Italie pour qu’il n’arrive en  France.

Actuellement, on compte près de 1000 variétés de melons différents.

Il ne faut pas confondre le melon avec ce que l’on appelle le melon d’eau est qui est en réalité une pastèque.

Conseil malin à propos du melon :

Attention aux feuillages humides car le melon est très sensible au mildiou.
Il vaut mieux pour cela arroser le pied uniquement en évitant de mouiller les feuilles.


Source

 

 Selon les variétés

 

Melon Charentais

  • Exposition : Chaude et ensoleillée
  • Facteurs lunaires : Privilégier les semis en lune croissante
  • Durée germinative moyenne : 5 à 6 ans
  • Famille : cucurbitacées
  • Cycle : plante annuelle
  • Climat : Tempéré et chaud

Variété traditionnelle produisant de melons de taille moyenne, à peau lisse et clair, avec une chair épaisse, orange vif, très parfumée.

 

Source