Généralités

 

 

 

Des salades pour chaque saison

Au début ou en fin de repas, quelques feuilles de verdure apportent un gage de fraîcheur à vos menus.

Bonne nouvelle : on trouve, toute l’année, différentes variétés à maturité.

D’octobre à février : les chicorées

Dans la famille des chicorées, on trouve surtout des scaroles ou des frisées sur les étals. Leur goût amer peut rebuter. Elles sont pourtant une parfaite source de calcium et de potassium. Les feuilles rouges, vertes ou jaunes permettent de créer des assiettes colorées.

Pour un assaisonnement original, on leur associe une vinaigrette aux agrumes ou des épices, comme le curry ou le cumin. On conserve les feuilles entières lavées et essorées dans une boîte hermétique. A consommer rapidement.

 

De septembre à mai : le cresson

Deux variétés de cresson dominent le marché français. Le cresson alénois, et son goût poivré, se déguste en jeune pousse. Le cresson de fontaine, à la saveur presque piquante, s’apprécie à maturité.

Autrefois plante sauvage, le cresson est aujourd’hui cultivé dans le Nord de la France pour ses apports en fer et en vitamines.

Cru, le cresson s’accompagne le plus souvent de pommes ou de noix. On peut également le manger cuit, poêlé à l’huile de noisette avec du poisson ou en friture associé à un rôti.

De mai à septembre : la laitue

Originaire des montagnes du Kurdistan, la laitue est aujourd’hui le cinquième légume le plus consommé en France. Ses variétés se comptent par centaines.

La batavia, la romaine ou la feuille de chêne sont les plus connues.

Riche en fibres, vitamine C, minéraux et oligo-éléments, la laitue est également très peu calorique.

Elle est l’ingrédient idéal pour une salade fraîcheur ou un sandwich. Cuite, sa texture fondante permet de relever un plat de légumes ou une soupe.

D’octobre à avril : la mache

Salade d’hiver par excellence, la mâche regorge de bêta-carotène, de fibres et d’Oméga 3. Ronsard vantait déjà ses mérites à la Renaissance.

Les producteurs français, notamment en Loire-Atlantique, ont suivi ses conseils. Ils sont aujourd’hui les premiers pourvoyeurs européens de cette denrée.

Fragile, la mâche crue doit être assaisonnée à la dernière minute afin de conserver son croquant. De même, les longues cuissons dénaturent son goût. On les fait cuire au beurre ou dans une casserole d’eau sept minutes maximum.

Un parfait accompagnement pour un foie gras ou un magret de canard.

Source

Laitue : conseils de culture

La laitue est une salade de culture facile, qui réclame peu d’espace et accessible à tous, même si vous avez un balcon.

Le semis, la plantation, l’entretien et la récolte vous aideront à avoir de belles laitues.

En résumé, ce qu’il faut savoir :

Nom : Lactuca sativa
Famille : Asteracées
Type : Annuelle
Hauteur
: 20 à 30 cm
Exposition : Ensoleillée et mi-ombre
Sol : Ordinaire
Récolte
: Environ 6 semaines après semis

Semi de la laitue, la salade :

Conseils pratiques : Les semis s'effectuent dans une terre à 15°, donc sous chassis ou pépinière pour les semis d'hiver, directement en place à partir du printemps. Creusez des sillons de 0,5cm de profondeur pour y semez vos graines. Si vous optez pour un semis suivi d'un repiquage (type : sous chassis), semez en ligne assez clair. Les graines doivent être à peine recouvertes de terreau ou de terre finement émiéttée, puis plombez avec le dos d'un rateau. Gardez le sol bien humide. Vous repiquerez les plus beaux plants en place tous les 30 cm en veillant bien à ne pas enterrer le collet (on dit ainsi que le plant de laitue doit "flotter"). Si le climat vous le permet et que vous semez directement sur place, semez en poquets de 2-3 graines tous les 30 cm et ne garder que le plus beau plant quand ceux-ci atteignent 3 feuilles environ. Attention à bien protéger vos plantations des limaces, très friandes des salades. Important : les laitues germent mal dans des sols trop chauds, veillez donc à abriter vos semis d'été pour favoriser une bonne levée.La laitue se sème en place et en ligne de février à octobre selon les types et les espèces. Plus on commencera tôt, plus il faudra protéger vos semis de châssis, cloches ou tunnel.
En ce qui concerne les semis d’été, la germination est difficile au delà de 20° donc n’hésitez pas à les semer dans un endroit un peu plus frais, voire à l’ombre… Il est préférable de semer ou de planter une petite quantité de laitues mais de manière régulière afin de toujours avoir des laitues croquantes.
  1. Laitue de printemps : Semis en pépinière au mois de février/mars.
    Retirez le tunnel dès la fin des gelées.
  2. Laitue d’été : Semis en place du mois d’avril au mois de juin.
  3. laitue d’automne : Semis en place du mois de mai à juin.
  4. Laitue d’hiver : Semis en pépinière au mois d’août au mois d’octobre.
Dans tous les cas, il conviendra d’éclaircir à 25/30 cm dès l’apparition des premières feuilles. Sachez également que la salade se cultive très bien en pot et que vous pourrez donc en profiter sur votre balcon ou votre terrasse.

Planter la laitue achetée en pot, en godet :

Si vous voulez éviter l’étape du semis, il est possible d’acheter directement vos laitues en pot (godet) avec des petites feuilles. Vous les planterez alors en terre, que ce soit au potager ou en bac sur une terrasse ou un balcon.
  • Respectez une distance de 30 cm entre chaque plante et arrosez régulièrement.
  • Encore une fois ne plantez que ce dont vous avez besoin et renouvelez les plantations régulièrement
Récolte de la laitue, la salade :
Récoltez vos salades, laitues ou romaines, lorsque le cœur de celles-ci a atteint une bonne taille.
  • Lors de la récolte, il est inutile d’arracher la racine car vous l’empêcherez de faire de nouvelles feuilles.
  • Il est préférable d’utiliser un bon couteau et de couper la laitue au niveau du collet.
    Laissez ainsi la partie blanche et de nouvelles pousses apparaîtront rapidement pour une autre récolte.
  • Arrosez régulièrement afin de maintenir le sol humide.
  • Il faut absolument récolter avant la montée en graine
N’attendez pas pour récolter vos laitues car plus elle est croquante, meilleure elle est !

Cultiver la laitue en hivers :

Il est possible de récolter de la salade toute l’année mais également durant la période hivernale. Pour cela, privilégiez des variétés de laitues pommées d’hiver comme la Merveille d’hiver, la Passion verte d’hiver, la batavia goutte de sang , la Val d’Orge, ou encore la Brune d’hiver.
  • Vous sèmerez d’août à octobre, directement en place.
Dès l’arrivée des premiers froids vous allez protéger votre semis et vos cultures avec une petite serre, un tunnel ou tout autre support permettant à vos laitues de pousser malgré le gel et laissant passer un maximum de lumière.

A savoir sur la laitue, salade :

Relativement facile à cultiver, la laitue réclame peu d’entretien durant toute sa croissance, si ce n’est un arrosage régulier mais mesuré. Annuelle de la famille des asteracées, la laitue est relativement pauvre en valeur énergétique tout en contenant une grande quantité d’eau et un excellent apport en oméga 3. On y retrouve également des oligo-éléments, des fibres, des minéraux et des vitamines indispensables au bon développement de nos organismes.
  • Vous l’avez compris, la salade comporte de nombreux atouts, tant par sa facilité de culture que par ses qualités nutritives.

Conservation de la laitue :

Bien que sa durée de conservation soit relativement courte, il est possible de la conserver un peu plus longtemps en l’installant dans le bac à légume du réfrigérateur, entourée d’un torchon ou d’un film plastique non serré.
  • Mais le meilleur chemin pour la laitue reste celui qui va du potager à votre assiette !

 

Conseil malin à propos de la laitue, salade :

Variez les périodes de semis ainsi que les variétés (lollo rossa, batavia, frisée, rouge grenobloise, etc…) afin d’avoir des laitues presque tout au long de l’année

Source

 

Frisée : une salade au goût subtile

La frisée est une salade que l’on aime pour son côté croquant mais aussi pour sa culture facile et sa résistance au froid. Le semis, la plantation, l’entretien et la récolte
vous aideront à avoir de belles frisées. En résumé, ce qu’il faut savoir :

Nom : Cichorium endivia
Famille : Asteracées
Type : Annuelle
Hauteur
: 20 à 30 cm
Exposition : Ensoleillée et mi-ombre
Sol : Ordinaire
Récolte
: Environ 6 semaines après semis

Semis de la frisée :

La frisée se cultive traditionnellement en été et à l’automne mais elle peut aussi être semé plus tôt pour une récolte au printemps Elle se sème en place et en ligne de février à octobre. Plus on commencera tôt, plus il faudra protéger vos semis de châssis, cloches ou tunnel. En ce qui concerne les semis d’été, sachez que la frisée aime une certaine fraîcheur pour bien se développer
  • Frisée de printemps : Semis en pépinière au mois de février/mars.
    Retirez le tunnel dès la fin des gelées.
  • Frisée d’été : Semis en place d’avril à juin.
  • Frisée d’automne : Semis en place de mai à juin.
  • Frisée d’hiver : Semis en pépinière au mois d’août au mois d’octobre.
Dans tous les cas, il conviendra d’éclaircir à 25/30 cm dès l’apparition des premières feuilles. Sachez également que la frisée se cultive très bien en pot et que vous pourrez donc en profiter sur votre balcon ou votre terrasse.

Planter la frisée achetée en pot, en godet:

Si vous voulez éviter l’étape du semis, il est possible d’acheter directement vos frisées en pot ou en godet prêtes à planter. Vous les planterez alors en terre, que ce soit au potager ou en bac sur une terrasse ou un balcon.
  • Respectez une distance de 30 cm entre chaque frisée et arrosez régulièrement.
  • Encore une fois ne plantez que ce dont vous avez besoin et renouvelez les plantations régulièrement

 

Blanchir la chicorée frisée :

On préfère blanchir la frisée afin de supprimer l’amertume des feuilles avant de les consommer.
  • Cette opération dure une dizaine de jours
  • Avec du fil ou du raphia, relever les feuilles et entourez les de manière à les rassembler vers le coeur
  • Couvrir avec une cloche opaque ou un pot en terre cuite
  • Continuer à arroser si vous pensez que vos frisées manquent d’eau
Il est préférable de blanchir au fur et à mesure d vos besoins car une fois blanchie la frisée se récolte moins longtemps.
  • Certaines variétés ont la particularité de blanchir toutes seules

Récolte de la frisée :

Les frisées ont la particularité de bien résister aux premiers froids et résisteront donc mieux à l’automne.

Après le forçage, récoltez vos frisées en coupant directement au collet.

 

Cultiver la frisée en hiver :

Il est possible de récolter de la frisée toute l’année mais également durant la période hivernale.

  • Vous sèmerez d’août à octobre, directement en place.

Dès l’arrivée des premiers froids vous allez protéger votre semis et vos cultures avec une petite serre, un tunnel ou tout autre support permettant à vos frisées de pousser malgré le gel et laissant passer un maximum de lumière.

 

A savoir sur la frisée :

Sous-espèce de l’endive, la chicorée frisée est relativement facile à cultiver, la frisée réclame peu d’entretien durant toute sa croissance, si ce n’est un arrosage régulier mais mesuré.

Annuelle de la famille des asteracées, la frisée est relativement pauvre en valeur énergétique tout en contenant une grande quantité d’eau et des vertus digestives.

On y retrouve également des oligo-éléments, des fibres, des minéraux et des vitamines indispensables au bon développement de nos organismes.

  • Vous l’avez compris, la salade comporte de nombreux atouts, tant par sa facilité de culture que par ses qualités nutritives.

Conseil malin à propos de la frisée :

Variez les périodes de semis ainsi que les variétés  afin d’avoir des frisées presque tout au long de l’année…

 Source

 

 

Selon les variétés

 

 

Graines Laitue Reine de Mai de pleine terre

 

Description : Cette laitue traditionnelle de printemps, précoce et rustique, est facile à réussir. Elle produit des pommes de taille moyenne, bien serrées, aux feuilles blondes légèrement teintées de rouge.
La laitue se consomme en salades mais aussi braisée ou cuite à l’étouffée. 

Conseil culinaire : La laitue se consomme en salade mais aussi braisée ou cuite à l’étouffée. 

Conseil pour le sol : Pour éviter la montée à graine et prolonger la période de récolte, arrosez régulièrement.

La laitue aime l'exposition ensoleillée. 

Conseil culture : 1. Semis : Semez en lignes distantes de 15 cm, dans un endroit avec une terre fine et riche et à exposition ensoleillée en mars (ou dès février sous abri).
2. Repiquage : Au stade 3-4 feuilles, sélectionnez les laitues les plus vigoureuses et plantez-les en pleine terre à 25 cm.
3. Récolte : Récoltez de mai à juin. 

Plante(s) compagne(s) : La laitue pommée aime la proximité du radis car en les semant ensemble, la laitue risque moins la montée à graine.

 

Laitues en mélange Freedom Mix

 

C'est un "réservoir génétique" créé à partir de laitues qui furent identifiées pour leur résistance lors d'un projet de trois années dénommé "Hell's Half-Acre lettuce trial". Une quarantaine de variétés de laitues y furent testées. Frank Morton a croisé certaines de ces variétés très résistantes (par exemple, "Merlot et "Reine des Glaces") avec certaines de ses variétés les plus savoureuses et créa ce qu'il appela son "Merlox genepool" afin de sélectionner et de recombiner les caractéristiques les plus excellentes de ces diverses variétés. Frank Morton requiert spécifiquement que tout travail de sélection à partir de son "Merlox genepool" reste dans le domaine public.

 

Laitues en mélange :

 

Mélange Secret de Frank Morton

C'est un mélange détonnant issu des sélections de Frank Morton en Oregon. Il contient des variétés non nommées qui seront présentées dans un proche futur: des rouges, des verts, des pommes, des langues, des brillantes, des nuances, des batavias, des romaines. C'est une collection extrêmement diversifiée de textures et de formes: des Lollo très gaufrées de toutes couleurs, des langues intensément rouge/pourpre ou ponctuées, des romaines et des feuilles de chêne hyper-rouges, des Léopards croisés de Manoas, et de nombreuses variations de Falstaff.

 

Laitues romaines Dubya Green Density

L'intégralité de la Tribu Dubya est tout autant résistante aux maladies qu'elle est compacte et petite. Toutes ces mini-romaines, selon Frank Morton, sont les souches les plus résistantes au bremia, le mildiou de la laitue qu'il ait jamais testées. C'est, selon lui, l'optimum de la résistance horizontale dans les laitues et à placer au même niveau que la variété Merlot, l'une des ancêtres de cette Tribu.

Une variété sélectionnée par Frank Morton en Oregon.

 

 

Laitue Gotte Jaune d'Or

 

  • Exposition : Ensoleillée
  • Facteurs lunaires : Privilégier les semis en lune décroissante
  • Durée germinative moyenne : 5 ans
  • Famille : astéracées
  • Cycle : plante annuelle
  • Climat : Océanique

 

Variété idéale pour les premiers semis sous abri car elle développe rapidement une petite pomme très serrée au feuillage vert blond. Feuillage tendre et délicieux.

On aime : sa précocité, c'est une des première laitue de printemps.

Source

 

Laitue Grosse Blonde d'Hiver

  • Exposition : Ensoleillée
  • Facteurs lunaires : Privilégier les semis en lune décroissante
  • Durée germinative moyenne : 5 ans
  • Famille : astéracées
  • Cycle : plante annuelle
  • Climat : Tempéré

Variété résistante au froid, elle produit une grosse pomme arrondie, au feuillage gaufré, d'un joli vert blond.

 Source

 

Laitue à feuille de chêne Red Salad Bowl

 

Une salade à couper à feuilles de chêne rouge. La variété Red Salad Bowl à des feuilles très tendres mais toutefois un peu croquantes. Sa saveur est relevée avec un petit goût de noisette. Elle peut servir de garniture, se manger en salade ou bien cuite. Peut se semer sous verre (aérer par temps chaud), à l'emplacement définitif et à partir de la mi-mars. Maintenir le semis frais en été. Bien éclaircir et maintenir suffisamment humide par temps sec. La salade peut déjà se semer même si les températures sont encore très fraîches (>10º C).

 

Laitue pommée Reine de mai

Cette variété produit une salade vert clair à pommes lourdes. Les feuilles sont souvent bordées de rouge. La coloration rouge des feuilles va souvent de pair avec leur structure très tendre. Elle convient surtout à la culture de printemps et du début de l'été. Peut se semer sous verre (aérer par temps chaud), à l'emplacement définitif, à partir de la mi-mars. Maintenir le semis frais en été. Bien éclaircir et maintenir suffisamment humide par temps sec. La salade peut déjà se semer même si les températures sont encore très fraîches (>10º C).

 

Laitue pommée Merveille Des Quatres Saisons

 

Convient surtout à la culture de printemps et d'été mais aussi à la culture d'automne. Une espèce à graines noires ayant des pommes tendres et pleines et un cœur jaune. La jolie couleur rouge de la feuille va souvent de pair avec sa structure très tendre. Peut se semer sous verre (aérer par temps chaud), à l'emplacement définitif et à partir de mi-mars. Maintenir le semis frais en été. Bien éclaircir et maintenir suffisamment humide par temps sec. La salade peut déjà se semer même si les températures sont encore très fraîches (>10º C).

 

 

 

Laitue en mélange Gastronome

Un beau mélange bien équilibré de variétés de salades vertes et rouges, complété par du cerfeuil, de la mâche, de l'endive rouge et de la scarole. Dans une serre pour amateur non-chauffée, on peut dès la mi-février, commencer à semer en lignes. Semer assez serré à une distance entre les lignes d'environ 15 cm. Arroser modérément car les jeunes plants, serrés les uns contre les autres, sont sensibles à la salissure. Semer plus tard de la même manière en pleine terre à l'extérieur. Récolter quand les feuilles font 10-15 cm de long. Peut se cultiver en pots. Convient surtout pour les cultures de printemps et d'automne.